Réalisations de GIRARD Georges

Georges GIRARD

Après avoir été proviseur de collège et ancien parachutiste dont il a gardé la passion de l’aéronautique, Georges profite de sa retraite pour en autre monter des maquettes.

Son thème de prédilection, les avions des As de la seconde guerre mondiale, mais cela ne l’empêche pas de temps en temps de faire autres choses, toujours sr l’aviation.

Voici quelques exemplaires de ses œuvres, avec la description du modèle et des accessoires ayant servis à la réalisation de ses modèles.

L’historique du pilote accompagne cette présentation des réalisations de GIRARD Georges.

Messerschmitt Bf 109F4

Hauptmann Oskar Heinrich Heinz Bär, huitième des As de la Luftwaffe.
Maquette Hasegawa au 1/48 et Kübelwagen Type 82avec les figurines de la marque Tamiya. Les décalques sont de Sky Models.

    

    

     

  Mitsusbishi A6M3 Modèle 32 

Quartier-Maître Kiyoshi ITÔ, printemps 1943.
Maquette Hasegawa au 1/48     

Messerschmitt 109G-6

Oberleutnant Franz Stigler, 6ème escadrille du II Gruppe, de la JG 27, basé à Wiesbaden en décembre 1943.
Maquette très controversé d’Eduard de son premier Me-109 G-6 avec une figurine Monogram et les décalques sont de Kits-World au 1/48

   

   

            

   

Le 20 décembre 1943, Stigler a pris l’air à bord de son “2 jaune, Eva” pour intercepter un bombardier américain, le B-17F “Ye Olde Pub”, 517th BS, 379th BG, de la 8ème AF, de retour d’un raid particulièrement difficile sur la ville de Brême.

L’appareil, piloté par le Lt Charlie Brown, était très endommagé par la Flak et volait à l’aveugle sur 3 moteurs malgré les efforts surhumains de son pilote pour le maintenir en ligne de vol. A son bord, un mort et 4 blessés dont 2 graves.

Franz Stigler ne put se résoudre à ouvrir le feu sur ce cercueil volant. Il incita par gestes Charlie Brown de se poser en catastrophe. Sans réponse il se positionna aile dans aile avec le bombardier en perdition et l’escorta pendant de longues minutes jusqu’à la côte de la Mer du Nord. Puis il salua militairement et vira pour rejoindre sa base. Le B-17 put rallier l’Angleterre. Stigler venait de sauver la vie de 9 hommes ! Il savait qu’il risquait le peloton d’exécution.

Il garda le silence pendant 50 ans. En 1990, il vivait au Canada depuis la fin de la guerre. Il rencontra enfin Charlie Brown qui habitait à moins de 300 Km de lui.

Les deux anciens pilotes, devenus amis, ne se quittèrent plus et moururent la même année, en 2008. Un livre raconte leur vie. Franz Stigler est titulaire de 28 victoires confirmées

Grumman F8F-1

Bearcat “November” piloté par le Lieutenant Jean Le Coq à Diên Biên Phu en janvier 1954.
Modèle Hobby Boss au 1/48. La Jeep Hasegawa, les figurines Tarmac, photodécoupe Eduard et accessoires Tamiya au 1/48.

 

Le GC 1/22 “Saintonge” y a maintenu un détachement de la taille d’une escadrille du 20/11/53 au 13/03/54. Ce détachement a effectué 599 missions de guerre au profit du camp retranché avant de devoir le quitter sous les obus Viêtminh le 14/03/54 et rejoindre sa base opérationnelle de Bach Maï (GATAC Nord).

Le GC 1/22 Saintonge, initialement 1/8, arbore un insigne composite représentant le Trident ailé de l’escadriile 3/C2 et le Lion bondissant de la 4/C1, toutes deux escadrilles d’origine Aéronautique Navale. Ce groupe est celui qui a le plus souffert pendant le conflit indochinois : 14.689 sorties, soit 15.209 heures de vol de guerre, perte de 27 appareils et de 12 pilotes en opérations.

Le Lieutenant Le Coq comptait 311 missions de guerre au 10 janvier 1954. Promu capitaine, il est décédé le 12 juin 1954, sans doute en captivité.

Dassault Mirage III B

50 an EPNER – Istres en juin 1996.
Maquette Heller, sièges et photodécoupe de Eduard avec les décalques de FFSMC au 1/48.

 

Dassault Mirage III B décoré de façon spécifique pour le 50ème anniversaire de l’EPNER d’Istres en juin 1996. L’appareil, le numéro 231, porte à cette occasion une décoration rutilante surtout sur l’intrados où figure un énorme écusson de l’Ecole des Personnels Naviguants d’Essais et de Réception, située sur la Base d’Istres et commandée à l’époque par le Lt Col Le Vert. Le Mirage III B est la version biplace en tandem de son homologue le Mirage III C.

P-51D-25-NA Mustang

“Red Dog XII” du Major Louis H. “Red Dog” Norley Jr Commanding Officer du 334th FS, 4th FG, 8th AF, basé à Debden UK en avril 1945.
La maquette est la Tamiya montage “from the box” et décalques d’origines diverses au 1/48.

 

 Le Major Norley était un fanatique joueur de poker “Chien Rouge”, d’où son surnom et le nom donné à ses appareils. Pilote remarquable il a participé à 84 missions de guerre avec les 3 squadrons du fameux 4th Fighter Group, (Debden Red Nosed) commandé entre autres par le célèbre Colonel Donald J. M. Blakeslee, as aux 14,5 victoires. Norley totalise 16,33 victoires dont 11,33 aériennes, 5 en strafing, plus 4 probables et 2 endommagés . Il est un des rares pilotes américains à avoir abattu un Me 163 à réaction. Il combattra également en Corée sur divers types d’appareils et s’éteindra aux USA en 1967. L’appareil représenté ici porte la dernière décoration (casserole rouge et bandeau rouge oblique incurvé) adoptéé en janvier 1945 par les P-51 du 4th FG. Le gouvernail de dérive rouge et le code QP sont les marque du 334th FS que commandait le Major Louis Norley au 1er janvier 1945.

P-47D-28-RA Thunderbolt

Lt Col. Frank S. Perego, Commandant le 368th FG, 9th AF basé à Chièvres-Mons ( A-84 ) en Belgique, en novembre 1944.
La maquette est une Tamiya modifiée avec de l’Hasegawa, au 1/48 et les excellents décalques sont de Zotz Decals.

 L’appareil du CO est représenté dans sa version 1944 sous les couleurs du 395th FS ( Panzer Dusters ). Il recevra l’éclair rouge, couleur du Squadron, en 1945. Le 368th FG était considéré comme le fer de lance de la 9th AF. Il fut le premier à se poser en Normandie le 13 juin 1944. Il participa activement à toute la campagne de France ( Cardenville, Falaise ) avant de faire mouvement sur la Belgique ( Bataille des Ardennes, Saint-Vith, Stavelot, Bullay ) et de couvrir l’avance des troupes américaines en Allemagne. Spécialisé dans le bombardement, il effectua 17.455 sorties du 14 mars 44 au 9 mai 45, soit 45.390 heures ! Il perdit 65 appareils dans cette période et 62 de ses pilotes. Le Lt Col Frank Perego commanda le Groupe jusqu’à la fin des hostilités. Son P-47 était décoré d’une jolie Pin-Up inspirée de Vargas et baptisée “Slick-Chick”, surnom de la petite amie du pilote. Cet officier réputé pour son sang-froid et la justesse de ses décisions au combat totalise 67 missions de bombardement, 25 missions d’escorte et 13 de chasse. Aucune victoire aérienne ne figure à son palmarès.

P- 47N -15- RE Thunderbolt 

333rd FS, 318th FG, 7th AF, basé à Ie Shima (Ryukyu Islands) en août 1945 Lt Duayne A Duerschmitt et Lt John D K Brunner. 2 Victoires ( 1 appareil japonais et un convoi ferroviaire) Lt Duerschmitt sur ” 2 Big and Too Heavy / Short Snorter”.
Maquette Academy au 1/48. Décals Zotz de très belle facture quoi qu’un brin surdimensionnés (échelle estimée au 1/44)

Dernière version du P-47 Thunderbolt, le N se distinguait du D et du M par une plus grande envergure et un emport de carburant accru qui lui donnait une autonomie de 3000 Km. Ce type d’appareil fut surtout utilisé pour des escortes en profondeur (Very Long Range) de bombardiers B – 29 sur le Japon, à partir de la base de Ie Shima (prononcer Ye Chima) à 150 Km au nord-ouest d’Okinawa. Lourdement armé de 10 roquettes HVAR et équipé de résevoirs extérieurs de 150 galons, le P-47N avait une autonomie de vol de près de 12 heures, ce qui nécessitait une assistance aux commandes pour soulager le pilote. Son système radio longue distance “Uncle Dog” se caractérisait par deux antennes jumelées de part et d’autre de l’arête dorsale, plus haute que sur le P-47M. ” 2 Big and Too Heavy / Short Snorter ” porte une décoration des plus flamboyantes de l’époque. Inspirée de Pin-Up fort dénudées qui ornaient les calendriers très prisés des combattants, cette décoration King Size est l’oeuvre du S/sgt Harry P Coltrane, artiste-peintre du 333rd FS. Chacun des deux pilotes avait la sienne : ” 2 Big and Too Heavy ” ( Deux gros et trop lourds… les seins de la demoiselle ! ) pour le Lt Duerschmitt et ” Short Snorter ” ( Ronronnement syncopé !..) pour le Lt Brunner. L’insigne du 333rd Squadron, le ” Coral Cobra ” figure sur le côté gauche. La décoration par bandes jaunes et noires de la dérive et de l’empennage est la dernière portée par le 318th Groupe en juillet-août 1945. A bord de cet appareil, le Lt Duerschmitt réalisa 12 missions VLR, 10 pour le Lt Brunner. Cet avion fut malencontreusement détruit par collision au sol par un appareil du 507th FG, basé lui aussi sur Ie Shima, fin août 45.

P-51D-10 Mustang

Capt William “Bill” T. Whisner 487th FS, 352nd FG, 8th AF, basé à Asch (Y-29), Belgique, en janvier 1945.
Maquette Tamiya représenté en configuration-vol grâce à un ancien support Airfix et la figurine du pilote est aussi de provenance Tamiya au 1/48 scale.

C’est l’appareil fétiche du jeune capitaine, baptisé “Moonbeam McSWINE” du nom de l’héroïne très sexy d’une bande dessinée de l’époque. C’était aussi le surnom de la girl friend de Whisner.! A bord de cet avion, il participa en outre à l’opération “Bodenplatte” le 1er janvier 1945 ( Attaque du terrain de Asch par la fameuse JG 11 ), ce sous les ordres du Commandant en second du 352nd FG, le Lt Col John Meyer, le même qu’en 44 ! Il obtint ce jour-là 4 victoires confirmées, ce qui monta son score personnel à 15,5 plus 3 en strafing. En Corée, Whisner augmenta son bilan de 5,5 victoires supplémentaires sur F-86 Sabre. 34 missions de guerre dont 12 sur la Yalu River, la fameuse “Mig Alley”, truffée de DCA chinoise et de bases avancées pour les Migs russes, chinois et nord-coréens.

P-51B-10 Mustang

“Bird cage” du Lt William “Bill” T. Whisner 487th FS, 352nd FG, 8th AF, basé à Bodney , Norfolk, UK, en mai 1944.
Maquette Tamiya au 1/48 scale

  


Le nom “Princess Elizabeth” peint sur le nez de l’appareil est un hommage à la future reine d’Angleterre, en visite officielle sur la base aérienne en mai 44. Un seul avion du 487th Squadron ne portait pas de nom. C’est donc celui-là qui fut baptisé en l’honneur de la jeune princesse à la demande d’un PIO ( Public Information Officier) au Commandant du squadron, le Lt Col John Meyer qui accepta la proposition sans rechigner. Le pilote, le Lt Whisner, n’ayant pas été mis au courant, n’apprécia pas du tout la “plaisanterie” et garda longtemps de la rancune envers son supérieur hiérarchique. A bord de cet appareil, Bill Whisner obtint 3,5 victoires, matérialisées par des croix de Malte. Whisner termina la guerre avec 18,5 victoires confirmées (6ème as du FG). Il participa par la suite aux combats en Corée à bord d’un F-86 Sabre avec le grade de Major. Il obtint 5,5 victoires avant de prendre une part active au conflit du Vietnam sur F-105.

P-51B-7 Mustang

Major John C. “Pappy” Herbst, CO du 74th FS, 23rd FG, 14th AF basé à Luliang ( Xuliang d’après certaines sources ) en Chine, janvier 1945.
Maquette ICM au 1/48, figurines ICM et Tamiya, accessoires Tamiya, décalques ICM au 1/48 scale.

Observations : Modèle très défectueux quant au moulage. Plastique mou, peu enclin à supporter les colles traditionnelles, acceptant mal les peintures acryliques, difficile à mettre en forme (vrillages des pièces en particulier), erreurs de plan au niveau de l’intérieur de l’avion (impossible à fermer sans d’importantes modifications), ajustage aléatoire de la plupart des pièces nécessitant un collage acrobatique. Aucune partie qui ne demande un recalibrage fastidieux. Même les figurines présentent des défauts majeurs. Les décals sont allergiques aux produits et explosent dès qu’on les pose. Certes, le prix de cette maquette, made in Ukraine, peut paraître attractif et à la portée de bourses modestes, mais on est loin de Tamiya, d’Eduard ou d’Hasegawa.
Et la crise de nerfs est assurée

 

L’appareil fétiche du Major Herbst, le 40 Blanc, était baptisé “Tommy’s Dad” en l’honneur de son fils. Quant au Major, il était surnommé affectueusement “Pappy” par ses jeunes pilotes à cause de son grand âge (35 ans !) comme un certain Grégory Boyington. Pappy Herbst était l’As des as de l’ensemble du théâtre d’opérations Chine-Birmanie-Indes ( CBI ) avec 18 victoires à son palmarès. 1 cependant fut obtenue en 1943 en MTO ( Théâtre d’Opérations en Méditerranée ) sur un Bf 109. 14 victoires sur P-51B et D. 4 sur P-40E. On note l’aspect particulièrement usé de l’appareil (même s’il s’agit de celui d’un as, commandant de Squadron de surcroît), vu les conditions souvent limites de la maintenance sur des terrains isolés, ce dans un contexte opérationnel intense. Ce sympathique pilote, patron incontesté, très apprécié par ses hommes, termina la guerre avec le grade de Lieutenant-Colonel et se tua accidentellement aux commandes d’un F-80 Lockheed Shooting Star le 4 juillet 1946. Une base aérienne porte son nom à Pala, Californie.

P-51B-5-NA Mustang (équipé d’une verrière Malcom)

Lt Col James “Jim” Howard CO du 354th FG, 9th AF, basé à Lashenden (UK) en avril 1944.
Maquette, figurines et Jeep Tamiya, décals CAM un brin surdimensionnés à mon goût au 1/48 scale

 

De 1941 à 1942, James Howard faisait partie des AVG “Tigres Volants”. Avec cette unité il a obtenu 2,33 victoires aériennes et 4 destructions d’appareils au sol, d’où 6 marques de victoires sous la forme de drapeaux japonais. “Ding Hao !” signifie “Bonne chance” en chinois. Affecté en 1943 au 356th FS du 354th FG avec le grade de Major, James Howard se rendit célèbre le 11 janvier 1944 en effectuant à la tête de son squadron une très efficace protection rapprochée d’un box de B-17 du 401st BG sur l’Allemagne. Cette action de guerre lui valut la Medal of Honor, décoration qu’il fut le seul pilote à obtenir sur le front européen. Il prit le commandement du fameux 354th FG en février 1944 en tant que Lieutenant-Colonel et continua à voler sur son appareil fétiche, “Ding Hao !”. Il compte un total de 8,23 victoires, dont 6 au sein de la 9th AF. Il fut un commandant de Groupe des plus dynamiques et un as très apprécié par l’Etat-Major. Départ en mission d’escorte de B-17 en profondeur sur l’Allemagne par le 354th FG le 10 avril 1944 à partir de sa base de Lashenden ( UK ). Le Major Général Elwood “Pete” Quesada, Commandant le IX Fighter Command ( 9th AF ), termine l’ inspection de ses unités et s’entretient avec le Lt Col James “Jim” Howard, CO du 354th FG, déjà installé aux commandes de son P-51B, le fameux “Ding Hao !”. Peut-être annonce-t-il à Howard sa prochaine mutation le 12 avril dans son staff du Headquarter de Sunninghill Park en tant qu’Officier Opération ? Près de la jeep du Major Général, qui ne se déplaçait que dans des véhicules armés en cette période de préparation du D-Day, son officier d’ordonnance, le Capt Allan George O’Neill semble sur le qui-vive. L’espionnite faisait rage au sein de l’Etat-Major !

P-51D-10 Mustang

Capitaine Clarence E “Bud” Anderson, 363rd FS, 357th FG “The Yoxford Boys”, 8th AF, basé à Leiston, UK, décembre 1944.
Maquette Tamiya au 1/48 scale, Jeep de chez Hasegawa.

 

   

 

Noël 1944. “Bud” Anderson vient de poser son P-51D-10 sur la piste verglacée de Leiston dans le Suffolk (UK). Le Brigadier-Général Francis Griswold (Chef d’Etat-Major du VIII FC) et son ordonnance, le capitaine Mike E Braddy, viennent admirer l’avion du triple – As, baptisé “Old Crow” , non pas pour honorer un quelconque corvidé mais plutôt la marque du whisky préféré du Capitaine Clarence E Anderson ! Ce grand pilote appartient au 363rd FS du célèbre “Yoxford Boys”, le 357th FG (8th AF). Il occupe le troisième rang des as du groupe et termine la guerre avec 16,25 victoires, dont 1 partagée et 2 probables, derrière Leonard “Kit” Carson (18,5 victoires ) et John B England (17,5 victoires). En 1970, en conclusion d’ une belle carrière dans l’USAF, il est Colonel et commande à 48 ans le fameux 355th TFW en Thaïlande. Il pilote alors un F-105D baptisé “Old Crow II” et effectue 25 missions offensives au-dessus du Vietnam (dont une en compagnie de son fils, le Lt Jim Anderson Jr !). Il est âgé actuellement de 86 ans.

P-51D-5-NA Mustang

Major Thomas “Tommy” Hayes, 364th FS, 357th FG “The Yoxford Boys”, 8th AF, basé à Leiston, UK, juin / juillet 1944.
Maquette Hasegawa au 1/48 scale, décalques sheet Eagle Cals

 

Le Major Hayes expérimenta le 16 juin 1944 un système de bombardement inédit : Larguer ses réservoirs supplémentaires (en papier) de 108 gallons sur des objectifs au sol en guise de bombes incendiaires! Ce fut un succés. Thomas Hayes, nommé Lieutenant-Colonel, à la tête d’un  groupe de 51 Mustangs du 357th FG , fut un des pilotes qui survolèrent Paris au ras des toits le 25 juillet 1944 à la poursuite de chasseurs Me 109 et Fw 190. L’as Léonard “Kit” Carson relate cet épisode dans “Pursue and Destroy”. Hayes pilotait ce jour-là “Frenesi” ,son avion personnel, baptisé du titre d’un air à la mode interprété par Frank Sinatra. Il termina la guerre avec 9 victoires (2 dans le Pacifique) dont 1 partagée, 1 probable et 2 au sol. Il réalisa 85 missions de combat.
Pour les puristes, les bandes blanches d’extrados d’ailes sont de la même largeur que les bandes de débarquement de l’intrados . Donc légèrement plus larges que les bandes ID standart.

P-51D Mustang

Capitaine Ted Evan Lines – 335th FS, 4th FG de la 8th Air Force- basé à Deden, UK, janvier 1944.
Maquette Tamiya au 1/48 scale, décalques de Hasegawa.

Le capitaine Ted Elvan Lines, 335th FS, 4th FG de la 8th AF à Debden UK en 1944, était originaire d’Arizona. D’ascendance indienne(Tribu des Hopis-Navajos), le capitaine Lines décorait ses P-51 (B et D) d’emblèmes typiques : Poupée “Kachina” (dont le dessin sur l’avion représente l’Esprit du Tonnerre dans la culture Anasazi) et flèche empennée de symboles de victoires (verroteries). Excellent pilote de chasse(les indiens avaient une acuité visuelle hors du commun), Ted Lines obtint 10 victoires aériennes en 82 missions de guerre, à majorité à base d’escortes de bombardiers sur l’Allemagne. Il est décédé récemment.

P-47M Thunderbolt

Colonel David “Dave” S.Schilling – 56th FG – basé à Boxted, UK, janvier 1945.
Maquette Tamiya au 1/48 scale..

C’est un P-47M, le 1er M en dotation au 56th FG. Il fut piloté par le Lt Colonel David “Dave” S. Schilling, as aux 23 victoires, plus 10,5 en strafing, alors qu’il était le Commandant du Groupe après le départ de Zemke. L’appareil ne porte pas l’arête dorsale des P-47M. Il arbore le schéma de camouflage vert et gris et les codes LM jaunes propres au 62nd FS à cette époque (fin 44, début 45). Le groupe était basé à Boxted, UK, janvier 1945. Le LM*S de Schilling est armé de 6 roquettes de 4,5 pouces en 2 fois 3 tubes. Schilling (132 missions de guerre), affectionnait ce type d’armement, surtout pendant la bataille des Ardennes où le 56th FG s’illustra particulièrement. Voilà en vrac quelques renseignements sur ce modèle de Tamiya au 1/48 qui est, de l’avis de tous les moutachus du P-47, la maquette définitive.

P-51D-10 NA Mustang

360th FS (code PI, casserole et dérive rouges) 356th FG “The Blue Diamonds”, 8th Air Force, basé à Martlesham Heath (UK) fin 1944.
Maquette Tamiya et décalques AeroMaster au 1/48 scale

Le 356th FG était spécialisé dans l’escorte des bombardiers lors des raids en profondeur sur l’Allemagne. Ce groupe est celui de la 8th AF qui a obtenu le plus faible nombre de victoires aériennes de toute la 8th AF (201 appareils ennemis seulement ont été détruits par les pilotes du 356th FG ! ) . Mais ses pertes ont été considérables ( 122 appareils et pilotes perdus en mission de 1943 à 1945… ). Le PI * J, initialement attribué au Major C. Hopkins ( voir plaque d’identification ) est devenu en août 44 l’appareil en dotation du Lt James A. Hickey, lequel y fit peindre par son chef-mécanicien une jolie pin-up tirée des célèbres planches de Vargas : “Lullaby for a Dream”. Ce pilote discret et peu connu avait un frère commandant de bord d’un B-17G. Il a à son actif 16 missions d’escorte “Long Range” sur le IIIème Reich.

P-51D-20 Mustang

” The Flying Undertaker / Snooks 6th” du Major William “Bill” Arthur Shomo CO du 82nd TRS (Tactical Reconnaissance Squadron), 71st TRG, 5th AF basé à Binmaley (Pangasinan) , Philippines, Printemps 1945.
La maquette au 1/48 est de Tamiya, les décalques de Cutting Edge et les figurines de ICM au 1/48 scale

  

  

 

 

Le 11 janvier 45, le Capt Shomo à bord de son F-6D “Snooks 5th”, effectuait une mission de reco-photo sur Attari et Laog (aux environs de Luzon) avec son ailier, le Lt Paul “Lippy” Lipscomb. Ils rencontrèrent une lourde formation japonaise ( 11 Ki-61 Hien Tony et 1 Ki-44 Tojo qui escortaient 1 bombardier G4M Betty ) qu’ils n’hésitèrent pas à attaquer à deux contre douze ! William Shomo descendit à lui seul 6 Tony et le Betty, Lipscomb en mit 5 au tapis. C’était sa première sortie sur Mustang ! On ne lui en attribua que 3. Cet exploit (inégalé depuis) valut au Capitaine Shomo sa promotion au grade de Major et la Congressional Medal of Honor, une des plus hautes distinctions attribuées à un pilote . Toujours au sein du 71st TRG, Shomo termina la guerre avec 8 victoires confirmées. Titulaire d’un diplome d’embaumeur taxidermiste dans le civil, il baptisa son dernier P-51D (Snook 6th) du nom de sa profession : “The Flying Undertaker”. En tant que Commandant du 82nd Squadron, il fit peindre une double bande jaune liserée de noir de chaque côté de l’appareil. Celui-ci est souvent représenté avec les bandes noires du théâtre d’opérations dans le Pacifique liserées de jaune, ce qui est une erreur d’interprétation des photos de l’époque.

P-47D-27RE Thunderbolt

Capitaine Jacques Tardy de Montravel, patron du fameux GC II/5 “La Fayette” en novembre 1944
La maquette Academy est accompagnée de deux figurines Tamiya au 1/48 scale. Les décalques, un peu épais, sont ceux de la boite Tamiya P-47D, spécial Armée de l’Air

L’appareil porte l’insigne composite, marque du Commandant de Groupe, représentant les enblèmes des deux escadrilles de l’unité : la Spa 160 (Tête d’indien séminole) et la Spa 167 (Cigogne à aile haute). Le 20 novembre 1944, le Sous-Lieutenant Roger Guillaume pilotait cet avion pour une mission au départ d’Ambérieu dont l’objectif était la destruction de matériel ferroviaire et l’interdiction de tout déplacement dans la région entre Belfort et Colmar. Durement touché par la Flak, il réussit à se poser en catastrophe en bordure de route, près de Ladhof dans les environs de Colmar. Blessé, il fut fait prisonnier et incarcéré à la forteresse de Colditz jusqu’au 18 avril 1945. Libéré, il reprit sa place le 2 mai au sein du GC II/5 basé depuis à Colmar. Le “La Fayette” paya un lourd tribut pour la libération de l’Alsace avec 2 pilotes tués, 4 faits prisonniers et la perte de 17 appareils dont le “23 noir” représenté ici en configuration “Départ en mission du S/L R. Guillaume, le 20.11.1944 sous le regard attentif de l’officier mécanicien du groupement, le Lieutenant Lespitallier.”

P-47D-30-RE Thunderbolt

1st Lt. Clifford PRICE, 397th F.S. du 368th F.G. de la 9th A.F. basé à Frankfurt-Rhein, Allemagne, en février 1945
La maquette Tamiya, modifiée Hasegawa Hasegawa au 1/48 scale. Les excellents décalques sont des Eagle Strike.

 

   

   

Le 368th FG a participé activement au support des troupes sur Omaha Beach, à la bataille de Falaise, à la campagne de Belgique, à la bataille des Ardennes jusqu’à l’invasion finale du Reich. Il était spécialisé dans le bombardement à basse altitude des voies de communication ferroviaires, des convois de blindés, des aérodromes ennemis, plus des missions de chasse libre. Il a payé un très lourd tribut tout au long du conflit, surtout à cause de la Flak. Le seul 397th FS, le “Jabo Angels”, a perdu 49 pilotes et 52 appareils ! Celui de Price arborait un nose-art inspiré d’une célèbre pin-up très dévétue dessinée par Vargas. Ce pilote fort discret a 52 missions de guerre à son actif et 3 victoires air-sol visibles sur le côté droit de l’avion.

 P-47D-27Thunderbolt

” Shirley Jane III” du Capitaine Edwin O. Fisher, 377th FS, 362nd FG
La maquette Hasegawa au 1/48 scale

   

   

” Shirley Jane III”. P-47D-27 du Capitaine Edwin O. Fisher, 377th FS, 362nd FG (commandé par le célèbre Colonel Morton Magoffin). Le Groupe était basé à Rennes (A-27) en août 1944. Il a participé à la bataille de Falaise et à la prise de la poche de Saint-Lo. Fisher était l’As des as du 362nd FG avec 7 victoires air-air et 3 V1 abattus. Son tableau personnel de missions est plus qu’éloquent : 20 véhicules détruits, 4 locomotives, 52 missions de bombardement dont 20 en piqué, 12 missions d’escorte.

P-51D-20 NA Mustang

Lt. Col. Glenn “Eagle” T. Eagleston, 18,5 victoires (As des as de la 9th AF) commandant le 353rd FS, 354th FG de la 9th AF, basé à Ober Olm (Y- 64) en Allemagne en avril 1945.
La maquette, les bidons, les jerrycans et la Jeep sont de Tamiya au 1/48 scale. La Jeep a été modifiée avec des pièces Hasegawa. Les figurines sont des Tamiya d’origine modifiées pour plus de ressemblance avec les personnages réels. Les décalques sont de Cutting Edge.

De retour de mission (escorte de C-47 et soutien des troupes au sol pendant l’Opération Varsity), Eagleston est accueilli par son “patron” et ami, le Lt. Col. Jack T. Bradley (As aux 15 victoires), Commandant du célèbre 354th Fighter Group. La Jeep radio “Follow me” était celle utilisée régulièrement par Bradley pour communiquer avec ses “boys”. Fidèle à son habitude, à peine posé, Eagleston a chaussé ses Ray-Ban et s’est coiffé de sa casquette fétiche ! Eagleston volera par la suite en Corée sur F-86 Sabre et sera crédité de 2 victoires sur Mig 15bis. L’insigne de l’Aigle était l’emblème personnel d’Eagleston. On le retrouve sur le P-47D qu’il pilotait à Rozières en Laye pendant la Bataille des Ardennes fin 44.

P-47D-30 -RE Thunderbolt

Capitaine Gérard de Pins, Commandant le CG 1/4 “Navarre” (3ème Escadre de Chasse) basé à Strasbourg-Geispolsheim, France, en avril-mai 1945.
Maquette et décalques Tamiya au 1/48 scale.

 

L’appareil est en configuration bombardement (vocation première du Groupe). Il appartient à l’Etat-Major et arbore un insigne composite regroupant les deux escadrilles du Navarre : L’oriflamme chargé d’un martinet pour la 1ère (SPA 95) et Gypaète égyptien pour la 2ème (SPA 153). Formé à Alto (Corse) le GC 1/4 participe aux campagnes d’Afrique du Nord, au Débarquement de Provence, à la Bataille pour la poche de Royan-Pointe de Grave et à la Campagne d’Alsace (poche de Colmar), ce au sein de la 4ème escadre d’abord puis de la 3ème sous commandement américain (1er FFAC Tactical Air Force). Le capitaine de Pins a commandé la 1ère Escadrille en juillet 44 (La Réghaia-Algérie) avant de prendre le commandement du Groupe en février 1945. Considéré comme un excellent meneur d’hommes cet aristocrate stylé a 88 missions de guerre à son actif dont 12 sur P-47D.

P-47D-23 Razorback

“Carol-Ann II” du Colonel Morton “Mort” Magoffin, Commandant le 362nd FG “Mogin’s Maulers” de la 9th AF, basé à Brétigny-Lignerolles (A-12) , France, juillet 1944 puis à Rennes (A-27) en août 44.
Maquette et figurines Tamiya représentée en configuration “départ en mission” au 1/48 scale.

Le CO Magoffin enregistre les dernieres informations de son Officier-Opérations avant d’emmener 35 appareils du Groupe sur Falaise où les troupes au sol ont un urgent besoin d’appui. Magoffin sera descendu par la Flak sur Falaise le 10 août. Blessé et fait prisonnier il sera hostitalisé à Paris et libéré en même temps que la capitale. Il a participé à 126 missions de guerre dont une escorte longue distance de bomberdiers alliés sur Berlin. Ce flamboyant officier, bagarreur dans l’âme, était un excellent meneur d’hommes. Son foulard fétiche rouge, peu règlementaire, ne le quittait jamais. Il est titulaire de 5 victoires aériennes confirmées, de 3 partagées et de 5 probables. C’est un des commandants de groupes les plus décorés de l’USAAF.

P-47D-28-REThunderbolt

Lt Clarke Bresmeth, 510th FS, du “Jenkins Jerry Junkers sqn” du Major Ralph C. Jenkins, 405th FG ( 9th AF ) basé à A-64 Saint-Dizier ( France ), automne-hiver 1944-1945.

Maquette Tamiya, décalques Lifelike (ref 48-024) au 1/48 scale

 

P-47D-28-RE du Lt Clarke Bresmeth, 510th FS ( “Jenkins Jerry Junkers” du Major Ralph C. Jenkins ), 405th FG ( 9th AF ), basé à A-64 Saint-Dizier ( France ), automne-hiver 1944-1945. Initialement l’appareil était celui du Lt Francis M. Norr ( 4 victoires ) et s’appelait “Pilot’s Dream IV”. Clarke Bresmeth le fit rebaptiser en “Rain Dear” ( Titre d’un air à la mode à cette époque ) mais conserva le nose-art, jolie pin-up très dénudée, oeuvre du S/Sgt Lynn Trank, artiste peintre affecté au 510th FS. Ce jeune lieutenant totalisa 72 missions de guerre dont 30 attaques de convois ferroviaires, 25 missions de bombardement et 10 d’escortes. Les 3 marques de victoire sous la verrière correspondent à des destructions au sol ( strafing) d’appareils ennemis et non à des victoires aériennes. Le 405th FG paya un lourd tribut à la libération de l’Europe : Rien qu’en novembre 1944 il perdit 12 de ses pilotes, 13 P-47, et en eut 79 autres endommagés par la Flak.

P-51D-10-NA Mustang

Major John “Johnny” B. England, CO du 362nd FS, 357th FG “Yoxford Boys” , 8th AF basé à Leiston UK, septembre/octobre 1944
Maquette Hasegawa, décalques Eagles au 1/48 scale

P-51D-10-NA Mustang du Major John “Johnny” B. England, CO du 362nd FS, 357th FG “Yoxford Boys” , 8th AF, basé à Leiston UK, septembre octobre 1944. “Missouri Armada” est l’un des deux P-51D attribués au Major England (G4*H et G4*E, le plus connu étant un P-51B, G4*H, “U I’Have Hit !”). Il était le second des as du 357th FG avec 17,5 victoires aériennes et 1 en strafing, derrière Leonard “Kit” Carson et devant Clarence “Bud” Anderson. Cet élégant pilote resta dans l’USAF après la guerre. Basé à Toul-Rosière (France), il mourut le 17 novembre 1954 aux commandes d’un F-86E Sabre qu’il tenta de poser en panne de réacteur le plus loin possible des baraquements habités de la base, sauvant ainsi la vie de dizaines de personnes ! Une grande base aérienne porte son nom aux USA.

P-51D-10Mustang

“Katydid”du jeune colonel Elwyn ‘Eager El’ Guido Righetti , 55th FG, 8th AF, Wormingford, UK, en avril 1945
Maquette Hasegawa au 1/48 scale, figurines et Staff-Car Tamiya au 1/48.

P-51D-10 ” Katydid ” du jeune colonel Elwyn ‘Eager El’ Guido Righetti qui commandait le 55th FG, 8th AF, basé à Wormingford, UK, en avril 1945. Le 17 avril au matin, alors qu’il partait en mission, Righetti reçut la visite impromptue et les encouragements du Brigadier Général Jesse Auton, responsable des programmes de “Strafing” pour le VIII Fighter Command. Son chauffeur, le Sergent Norman P Patras, attend près de la Ford Sedan d’Etat-major et va s’en griller une petite (Luky Strike sans doute…). Cette mission sera la dernière du Colonel Righetti : Touché par la Flak, il dut se poser en catastrophe dans un champ près de Breslau en Allemagne. On ne le revit plus. Il tomba à quelques centaines de mètres de son appareil, lynché à coups de fourches par une bande de paysans !… Il n’avait que 26 ans, 7,5 victoires aériennes et 27 victoires air-sol. Il était l’As des as du strafing de la 8th AF. Son avion est représenté en configuration opérationnelle, assez éprouvé semble-t-il, et équipé de deux bidons de 108 gallons que Righetti larguait en guise de bombes incendiaires !

 The end